Publié le 27 janvier 2015 par

Les images de cette vidéo vont vous montrer tout le travail que nécessite la fabrication d’un volant plume de badminton.

Pour rappel, l’Indonésie est la troisième nation du badminton d’un point de vue mondial, derrière la Chine et la Malaisie. Ici tout le monde joue au « bulutangkis » le sport roi, et le héros incontesté est bien sûr Taufik Hidayat ! Enfin, Surabaya est tout simplement la seconde ville indonésienne qui accueille d’ailleurs régulièrement l’Open d’Indonésie.

Étapes de fabrication d’un volant plume

Les plumes à l’état brut, qui passent de l’époussetage à l’ébouillantage jusqu’au tri pour enfin se faire couper minutieusement. Puis arrive la préparation des bouchons en liège afin de pouvoir poser les plumes une par une pour ensuite partir en phase d’empennage et terminer en collage. Suite à cela les tests manuels commencent et si un problème survient parmi un volant, ce dernier ne sera pas jeté mais réparé, et si il passe le second test il rejoindra ses congénères pour participer aux derniers tests machine.

Je vous garantis que après cela, vous ne verrez plus vos volants de la même façon !

Catégories

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.